Aller au contenu
Logo Le Tas de Sable - Ches Panses Vertes

Création &
Production

Artistes complices - Jurate Trimakaité

Artiste complice - Jurate Trimakaité - La mort, je n'y crois pas

Metteure en scène et marionnettiste lituanienne, Jurate Trimakaïté devient en 2018 artiste associée au Tas de Sable – Ches Panses Vertes.

Après trois années dans l’école d’arts plastiques Justinas Vienazinskis, elle intègre et sort diplômée de l’Académie de Théâtre et de Musique de Vilnius puis de l’École Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette (ESNAM) de Charleville-Mézières. Elle conclura cette dernière formation par la mise en scène du spectacle Les Animaux Inélucatables en 2014. Cette création lui vaudra de valider son diplôme avec mention très bien et sera présentée en Allemagne (Festival Versuchung à Berlin, Théâtre Fitz de Stuttgart), en Pologne (Valise Puppet festival de Lomza), en France (Festival mondial des théâtres de marionnettes de Charleville-Mézières, Biennale internationale des arts de la marionnette de Pantin (BIAM), Festival itinérant de marionnettes (FIM) à Valenciennes et au Carré Blanc à Tinqueux).

Jurate Trimakaïté a été membre de la troupe permanente du Théâtre de marionnettes Lèlè de Vilnius de 2010 à 2011. À ce titre, elle a été comédienne dans plusieurs des créations du théâtre : Lady Capulet mise en scène par Arnaudas Jalianiauskas, Green Duck Theater et La Guerre des champignons mises en scène par Algirdas Mikutis et Propriété privée mise en scène par Mazuras.

Plus récemment, Jurate a collaboré avec le théâtre en tant que metteure en scène pour la création du spectacle Kryptis créé en 2017. Ce spectacle, inspiré de la bande dessinée Sens de Marc-Antoine Matthieu, a été nommé comme meilleur spectacle jeune public au Auksniniai Scenos Krysiai (équivalent des Molières lituaniens).

 

Son travail en Lituanie lui a également permis de collaborer avec la Compagnie 6e sens pour le spectacle pour non-voyants Tale of a bee for six senses en 2011 et avec le Théâtre de marionnettes de Klaïpeda pour la mise en scène du spectacle Kas Tu ? (Qui es-tu ?) en 2015.

Bien qu’elle conserve une présence importante en Lituanie, la majeure partie de ses activités professionnelles se déroulent en France depuis sa formation à l’ESNAM. Elle réalise un compagnonnage au Tas de Sable – Ches Panses Vertes et met en scène et interprète à cette occasion le spectacle La Mort, je n’y crois pas en 2016. Avec plusieurs diplômés de sa promotion, elle forme le Collectif 23h50 avec lequel elle collabore sur différents projets. En 2017, elle participe à la création du spectacle Où sont passés les poissons ? mise en scène par une autre artiste du collectif Vera Rozanova.

Elle est également interprète sur les projets Petit Pointcarré de la compagnie Eun Young Kim Pernelle (2014), Petite Planète (2014) et Nona Escobar (Les Enfants Sauvages – 2015) mis en scène par Alan Payon. Elle travaille comme comédienne de manière régulière avec la Compagnie Mâ-Thea et le Centre de création pour l’enfance de Tinqueux. De cette collaboration sont nés les spectacles Petit Théâtre Nomade (2016) et Mon cher Papa (2018), tous deux mis en scène par Mateja Bizjak Petit.

Jurate enseigne la marionnette et le théâtre d’objets depuis 2016 en licence Arts du spectacle de l’Université Picardie Jules Verne et propose de nombreux ateliers de formation principalement dans les régions Hauts-de-France, Grand Est et Ile-de-France.

En 2018, Jurate Trimakaïté est devenue artiste associée du Tas de Sable – Ches Panses Vertes et a commencé à travailler sur une nouvelle création franco-lituanienne intitulée Pièges.

Ses spectacles en création

Production déléguée : Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes

Ses spectacles en tournée

Production déléguée : Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes

Balerina, Balerina (création 2023)

Artiste complice - Jurate Trimakaité - Balerina, Balerina

Une jeune fille slovène des environs de Trieste observe le quotidien de sa famille modeste dans l’Italie des années 1960. C’est une enfant en situation de handicap mental qui ne parle pas, mais l’auteur lui prête sa voix.

Balerina porte un regard décalé sur le monde qui l’entoure dans une langue poétique, avec une simplicité qui touche le lecteur au plus profond. L’histoire débute alors que Balerina
est une enfant et se poursuit tout au long de sa vie. Elle donne autant d’importance aux grands événements – les premiers pas sur la lune – qu’aux plus modestes – son anniversaire.

Par ses yeux, nous découvrons la vie de ses proches, leurs regards sur elle, leur amour pour elle. Balerina ne porte pas de jugement, elle ressent les choses, souvent s’interroge et écoute beaucoup les autres.

Prochaines représentations

Création prévue : saison 2023-2024

du 6 au 3 mars 2023 : Carte Blanche @Théâtre Ches Cabotans d’Amiens

8 mars 2023 | 19h30 – 3€ : Présentation étape de recherche @Théâtre Ches Cabotans d’Amiens

D’après le roman Balerina, Balerina de Marko Sosic Traduit du slovène par Zdenka Stimac, éditions Franco-Slovènes Mise en scène Jurate Trimakaite Réalisation sonore Clémence Gross Scénographie, marionnettes Cerise Guyon Création lumière Félix Bataillou Régie Son Eve Ganot Mixage Bastien Varigault Avec Coralie Brugier, Jimmy Lemos, Gisèle Torterolo

Production déléguée Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes, Centre National de la Marionnette en préparation

Coproduction Nordland Visual Theater (Stamsund, Norvège), Studio-Théâtre de Stains

Partenaires Césaré, Centre national de création musicale (Reims), Théâtre du Mouffetard, Centre national de la marionnette, Ljubljana Puppet Theater (Ljubljana, Slovénie), Fabrique de Théâtre (Frameries, Belgique)

Soutiens Drac Hauts-de-France (en cours), Conseil départemental de Seine-Saint-Denis (en cours)

La Mort? Je n'y crois pas (création 2016)

Artiste complice - Jurate Trimakaité - La mort, je n'y crois pas

Nous vous invitons à un voyage dans les tiroirs de la mémoire d’une famille. Fragment par fragment, vous allez découvrir une journée particulière de leur existence. Qui peut affirmer ne pas croire à la mort ? Quand on l’a côtoyée de près, comment peut-on prétendre qu’elle n’existe pas ?

Les personnes rencontrées pour créer ce spectacle l’ont vue de près : déportés quand elles étaient enfants,
elles sont revenues vivantes des goulags, et sont aujourd’hui libres de partager leur mémoire. Pourtant, ces survivants sont de moins en moins nombreux. Jurate a pu rencontrer une dizaine d’entre eux, les questionner et enregistrer plus de trente-huit heures d’entretiens durant lesquels ils lui ont confié leur histoire.

L’histoire s’écrit ici à travers leurs souvenirs, leurs sensations, c’est une mémoire émotionnelle qu’ils nous confient. Elle est d’autant plus touchante et personnelle qu’elle a été vécue à travers des yeux d’enfants.

Ce qui reste de leurs souvenirs est souvent surprenant, ils s’arrêtent sur des détails inattendus, la joie surgit même dans les moments les plus difficiles.

Prochaines représentations

En cours

Au croisement du théâtre d’objet et des projections vidéos

Mise en scène Jurate Trimakaite

Scénographie, marionnettes Cerise Guyon

Regards extérieurs Joana Norvide, Coralie Maniez

Création lumière Clément Mercier Sanders

Composition musicale Thomas Demay

Accompagnement artistique Sylvie Baillon et Eric Goulouzelle

Production déléguée Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes, Centre National de la Marionnette en préparation

Coproduction Comédie de Picardie, Maison du Théâtre d’Amiens, Théâtre Le Passage – Scène conventionnée «Théâtre et Objets» de Fécamp.

Soutiens Communauté de communes Bocage-Hallue, Le Safran. Remerciements à la Maison du Geste et de l’Image, La Nef – Manufacture d’utopies.

Ce projet a bénéficié du dispositif SACD et SYNDEAC : EN 2011, PASSEZ COMMANDE !