Aller au contenu
Logo Le Tas de Sable - Ches Panses Vertes

Transmision

Appel à souscription

Sylvie Baillon. Marionnette, silence et totem à paroles.

Sylvie Baillon. Marionnette, silence et totem à paroles. de Patrick Boutigny

Nous sommes heureux·euses de pouvoir enfin vous proposer à la souscription le livre de Patrick Boutigny : Sylvie Baillon. Marionnette, silence et totem à paroles.

 

Dans ce livre, Patrick Boutigny entreprend un voyage. Un voyage dans une histoire, dans un art, dans une utopie.  Ce voyage est celui de Sylvie Baillon, de sa famille, de son travail, de son engagement et de sa vision des arts de la marionnette, contemporaine, mais pas que. 

 

Porte voix et porte plume de Sylvie Baillon et de ceux qui ont fait un bout de chemin avec elle, Patrick Boutigny explore toutes les facettes d’un paysage qui se déroule et qui se parcourt, dans ses méandres, dans ses carrefours et dans ses haltes. D’un horizon qui se construit et qui se repousse. Toujours plus loin. Chemin faisant, à travers des histoires de famille, de rencontres, d’expérimentation, de réflexions, une utopie se dessine.  Quelque chose d’humble qui dépasse la personne, et qui invite à dépasser la réalité, à dépasser le naturel, le nécessaire ou l’inéluctable, qui nous offre la possibilité de penser d’autres réalités (réf. à Paul Ricoeur, 1997).  

Une utopie incarnée, humaine, qui s’ancre dans des lieux, dans des histoires et dans des rencontres. Des lieux qu’on raconte, des histoires qu’on construit – mais pas toujours, des rencontres qu’on nourrit.  C’est finalement un chemin que Sylvie Baillon a construit en marchant, ce sont les traces de ses pas que Patrick Boutigny met en mots.

 

En portant ce regard, en arrière, on voit ce chemin. Un chemin que jamais on ne foulera à nouveau de la même manière. Tout passe et tout demeure. Mais notre affaire est de passer, de passer en traçant des chemins (Adaptation libre. Réf. à Antonio Machado, 1917).

Trace.
Je la souhaite la plus légère possible. Nous ne sommes que de passage. Pour la scénographie du spectacle «Dieu est absent des champs de bataille», nous utilisions du sable.
Au début du spectacle c’était très zen et au fur et à mesure des pas des acteurs, cela devenait un véritable champ de bataille. En passant le râteau il n’y avait plus de trace.
Pour moi ce n’est pas une préoccupation majeure, je souhaite juste laisser un outil comme ces lieux de compagnonnages et que d’autres s’en emparent c’est pour ça que je me bats.

À paraitre au printemps 2023 aux Éditions Invenit.

 

Livre broché

• 224 pages + couverture souple

• 185 mm x 240 mm format fermé

 

Intérieur

• 176 pages sur Munken Polar 120 g/m2

• 48 pages sur couché satin 150 g/m2 (Portfolio)

 

Couverture

• sur Munken Polar 280g

• dos carré cousu collé